L’Île des oubliés, Victoria Hislop (Livre de Poche, avril 2013)

Que vous lézardiez sur la plage ou profitiez d’un rayon de soleil à une terrasse de café, plongez-vous sans tarder dans mon coup de cœur de l’été.

Une saga familiale que vous ne pourrez plus lâcher

L’Île des oubliés, premier roman de Victoria Hislop, diplômée de littérature anglaise à Oxford, a été vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et traduit dans 25 pays. N’attendez plus pour succomber à cette histoire d’amour déchirante qui retrace le destin dramatique de trois générations de femmes crétoises.

Décor idyllique et accents tragiques : fatum et suspense

L’été s’achève sur la côte nord de la Crète. Alexis, étudiante anglaise de 25 ans, débarque à Plaka pour enquêter sur le passé de sa mère, Sophia. Pourquoi n’est-elle jamais revenue dans son village natal depuis son mariage et son installation en Angleterre ? Pourquoi a-t-elle gardé si longtemps le secret sur ses origines ? Alexis découvre face au village l’île de Spinalonga, qui abrita la dernière léproserie d’Europe : c’est là que de 1903 à 1957 ont été parqués des centaines de pestiférés. « Ce n’est pas une histoire à écouter le soir, avant d’aller se coucher », lui confie d’emblée Fotini, une amie de sa mère. Au fur et à mesure qu’Alexis découvre les mystères que recèle cette île, elle comprend pourquoi sa mère a si violemment rompu avec son passé. Elle ne sortira pas indemne de ce voyage, et le lecteur non plus.

Un best-seller international bouleversant

Le roman de Victoria Hislop est resté plus de 15 semaines dans les classements des meilleures ventes en France. On comprend vite pourquoi : une fois qu’on se plonge dans cette saga familiale poignante, on ne peut plus la lâcher. Voici un récit vraiment émouvant, comme on en trouve peu, qui nous ramène à l’essentiel : l’amour et la vie sont plus forts que toutes les circonstances, aussi extraordinaires soient-elles. Si vous aimez voyager, dans le temps et l’espace, laissez-vous embarquer pour la Grèce du vingtième siècle au gré des joies et des peines d’une famille marquée par la maladie, l’adultère et la passion.

 

Lîle-des-oubliés-Victoria-Hislop(L’Île des oubliés, Victoria Hislop, Les Escales, 2012 ; Le Livre de Poche, 2013)

Publicités

2 réflexions sur “L’Île des oubliés, Victoria Hislop (Livre de Poche, avril 2013)

  1. Pingback: "L’île des oubliés" Victoria Hislop | Suspends ton vol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s